Kaamelott

Concours – nouveaux foyers d’hébergement “Maison du Jardin”

Maître d’ouvrage
Fondation PERCEVAL

Type de concours
Concours de projets d’architecture

Calendrier
Août 2015 – Mars 2016

 

La Maison du Jardin et le Centre de Jour s’implantent sur le site de la Fondation Perceval, en bordure d’une parcelle destinée aux jardins et à la culture maraîchère.

Le projet est constitué d’un groupe de quatre maisons. Trois d’entre elles sont articulées autour de deux patios formant ainsi la Maison du Jardin et la quatrième, indépendante, abrite le programme du Centre de Jour autonome ainsi que l’appartement de fonction. Cette dernière maison, de par sa situation, est en lien direct avec les extérieurs publics et crée une « porte » vers la Maison du Jardin.

La Maison du Jardin
Les trois foyers sont reliés par une circulation horizontale, rythmée par de larges ouvertures donnant sur les patios et, pour l’étage, par le mouvement des toitures. Chaque passage devant un patio marque le changement de foyers. Ils sont organisés à l’image d’une habitation. Les espaces de vie se trouvent au rez-de-chaussée, en lien direct avec les espaces extérieurs et les parties communes. Quant aux zones de nuit, elles se trouvent à l’étage. Chaque foyer possède sa propre circulation verticale et peut ainsi fonctionner indépendamment des autres.

Centre de Jour autonome
Le centre de jour est une construction indépendante de deux étages. Ses trois salles d’activités prennent place sur deux niveaux, orientées vers le jardin. Les deux salles du rez-de-chaussée ont quant à elle accès aux potagers et à la zone de culture maraîchère. Une liaison chauffée souterraine donne aux résidents de la Maison du Jardin la possibilité de rejoindre le Centre de Jour.

Façades et matérialité
L’homogénéité de l’exécution du projet, crépi rustique pour les façades, fenêtres en bois et toitures en tuiles confèrent une grande harmonie au Centre de Jour ainsi qu’à la Maison du Jardin. Les ouvertures sont affleurées ou en creux, par rapport au plan de la façade, marquant de cette manière une différence entre les espaces de jour et de circulation et les espaces de nuit.