Ferme B

Transformation d’une ferme et création de deux logements à Grandvillard (FR)

Maître d’ouvrage
privé

Réalisation
2003

Prestations
Mandat d’exécution

Partenariat
Christian Dupraz architecte

 

Un concours d’architecture est à l’origine de cette transformation. Organisé conjointement par le Service des Biens Culturels et des propriétaires privés, le thème en était la transformation en habitations d’édifices ayant une valeur patrimoniale élevée. Dans le cas présent, il s’agissait de la partie rurale d’une ferme imposante, insérée dans un tissu bâti assez dense.
L’espace du pont de grange (allée d’affouragement) a été laissé tel quel. Il relie la rue d’un côté à la prairie. Les accès aux deux appartements trouvent naturellement place de part et d’autre de cet espace central. Seule concession : un escalier en acier brut amène de l’entrée à l’espace distributif de l’étage.
Les deux appartements se glissent littéralement à l’intérieur de la structure. Ils se présentent sous forme de deux « boîtes » de couleur rouge – volontairement lisses – qui entrent en dialogue avec la rugosité et l’irrégularité de l’existant.
D’une manière générale, l’intervention se veut très discrète au niveau de l’enveloppe du bâtiment. Des panneaux coulissants en bois prennent place devant des nouvelles baies vitrées et atténuent leur impact visuel. Une attention toute particulière a été accordée au traitement du pignon Nord. La grande ouverture vitrée du séjour est doublée par un système de lames verticales en bois, pouvant pivoter. Selon les utilisations, on peut commander le degré d’ouverture, allant jusqu’à une fermeture totale, si besoin. La nouvelle fenêtre du sanitaire est maintenue en position arrière, conservant l’ancienne fenêtre au niveau. Des fentes verticales dans les lames complètent le dispositif, garantissant une intimité optimale, selon le principe du « voir sans être vu ».

 

Photos Yves Eigenmann