Collège de Prés-Clos

Bâtiment scolaire avec extension à Roche (VD)

Maître d’ouvrage
Commune de Roche

Réalisation
2003 – 2004

Prestations
Concours / Mandat complet

 

Construction relativement modeste par la taille, l’école primaire de Roche répond à un programme simple, incluant six salles de classes, dont une de dessin, une salle de projections et une salle des maîtres.

Sa réalisation a été confiée en 2003 au bureau d’architecte lauréat du concours lancé par la commune, suite à l’échec du projet intercommunal auquel elle participait. En 2012, soit 9 ans plus tard, la commune de Roche a fait appel une fois de plus aux mêmes architectes afin de réaliser une extension de l’école.

Le positionnement du bâtiment sur son terrain d’accueil, dos aux redoutables parois rocheuses qui bordent la rive droite de la plaine du Rhône, est habilement utilisé pour la mise en valeur réciproque du site et de la construction.

Mis en place dans l’urgence, le programme fixait aussi l’exigence de construire très rapidement, ne laissant que trois mois pour développer et calculer le projet, puis douze mois entre vote du crédit et remise de l’ouvrage.

Les caractéristiques bien connues de la plaine alluvionnaire sur laquelle est édifiée la nouvelle école – portance médiocre et présence d’eau – ont conduit au choix d’une construction non excavée, en légère surélévation par rapport au terrain naturel. Le projet propose ainsi un bâtiment compact et rationnel, renvoyant l’image d’une construction pavillonnaire dont la volumétrie est relativisée par des dalles en porte-à-faux, qui en soulignent l’horizontalité.

Le recours à un unique standard dimensionnel pour les ouvertures en façades, constitue une contribution essentielle à la force d’expression de l’édifice. D’un niveau à l’autre, un léger décalage vertical de ces percements crée, de façon simple, une animation qui se perçoit immédiatement et de façon inconsciente.

Concernant l’extension, la volonté a été de réutiliser les concepts établis à la construction d’origine dans le but de donner une apparence unitaire de l’ensemble. Ainsi, l’école semble avoir été construite en une seule étape.

 

Photos Serge Du Pasquier