Charmilles 18

Maison individuelle à Bulle

Maître d’ouvrage
Olivier et Emmanuelle Charrière

Réalisation
2004 – 2005

Prestations
Mandat complet

 

A quelques centaines de mètres à l’Est du Centre de la Ville de Bulle, le projet prend place en bordure d’un quartier de villas toutes identiques bâties une quinzaine d’années auparavant. La réalisation du plan de quartier laissait subsister une parcelle résiduelle.

Le concept architectural a consisté à se distancier radicalement de l’esthétique de l’ensemble des maisons du quartier. Invoquant la situation excentrée de la parcelle dans le quartier et le temps écoulé depuis la réalisation des autres maisons, plusieurs demandes de dérogations, préalablement approuvées par l’ensemble des propriétaires voisins, ont été déposées. Les conditions suivantes devant s’appliquer: une végétalisation importante de la parcelle, et un gabarit de construction très bas, le projet s’implante horizontalement, dans une hauteur extrêmement réduite.

Sous un gabarit extérieur apparemment unitaire se cache une certaine complexité spatiale intérieure. La composition spatiale s’est en réalité plus développée à travers la coupe que le plan. En effet, le rez supérieur comprend trois niveaux décalés en coupe, permettant ainsi d’éclairer naturellement toutes les pièces de la maison.

Ces choix résultent également de la volonté du Maître de l’Ouvrage d’organiser les espaces intérieurs, en rupture avec la traditionnelle séparation (zone jour/zone nuit) sur deux niveaux complètement séparés. Il en résulte un mode de vie très ouvert et interactif pour les habitants.

En matière de finitions intérieures, sobriété et simplicité sont de mise. L’ensemble des surfaces (murs et plafonds) est revêtu de plâtre lissé, avec un revêtement final en peinture blanche, noire ou rouge. Trois types de revêtement de sol pour l’ensemble de la maison: ardoise naturelle non traitée (zones jours et sanitaires), parquet en chêne fumé (chambres et bureau), linoléum noir (salle de jeu, buanderie).

L’organisation des volumes, ainsi que la disposition des ouvertures expriment une volonté d’introversion du projet. Un crépi fin enveloppe la maison en deux teintes, blanc et gris moyen, permettant ainsi d’en souligner les volumétries.

 

Photos Serge Du Pasquier