Cellule Haus

Mandat d’études parallèles pour la construction de deux centres forestiers dans les communes de Belfaux et de Burgerwald

aMaître d’ouvrage
Etat de Fribourg

Type de concours
Mandat d’études parallèles

Calendrier
Avril 2002 – Mai 2003

Partenariat
Charpentes Vial SA à Le Mouret

 

En 2002, l’Etat de Fribourg s’est décidé à lancer un concours d’architecture pour la réalisation de centres forestiers dans les communes qui étaient alors mal équipées. Le Maître d’ouvrage a saisi l’opportunité qui s’ouvrait à lui, à savoir faire un seul concours d’architecture pour les centres de Belfaux et de Burgerwald.

Le concept de base du projet a été construit autour d’une image récurrente dans nos forêts, celle des tas de planches, que l’on rencontre ça et là. La planche brute de bois entassée nous a paru une métaphore intéressante, car elle constitue en quelque sorte un état intermédiaire entre l’arbre (produit brut) et le produit fini de l’industrie du bois ; par rapport au lieu, les connotations de simplicité, de banalité, tout comme l’aspect d’intégration nous semblaient intéressants. C’est donc en travaillant cette image que peu à peu s’est construit le projet.

Ainsi, en lieu et place d’un bâtiment monolithique, l’idée s’est naturellement faite de répartir le programme dans des volumes de hauteurs diverses, et de les agencer librement en plan. Tout aussi naturellement, les toits plats se sont imposés, reprenant l’idée de la bâche plastique ou de la tôle zinguée, qui surmontent souvent les tas de planches, pour les protéger provisoirement des intempéries. Le rapport au sol a suivi une logique identique, en mettant les bâtiments à distance par rapport au terrain. Concernant ce dernier, le fait de surélever le bâtiment par le biais de pilotis offrait l’avantage de pouvoir adapter un même bâtiment aux différences topographiques des deux sites.